La Trêve. Pièce d’Actualité N°15

Fort d’Aubervilliers c’est une zone de 36 hectares enclavée dans Pantin, située au bout de la ligne 7, juste avant la Courneuve. Au cœur de ce site, cinq tours crénelées, qui abritaient jusqu’en 2015 la gendarmerie nationale, ont été temporairement reconverties en foyers de travailleurs et Centres d’Hébergements d’Urgence. Lors de la trêve hivernale, du 31 octobre au 31 mars, la tour la plus proche du cimetière, allouée à la Cité Myriam, est occupée par plus de 200 habitants. Certains doivent quitter les lieux à l’arrivée du printemps, d’autres sont pérennisés dans le centre et y séjournent depuis plusieurs années. Qui sont ces occupants qui vivent à l’écart de la ville ? La Trêve nous invite à prendre un temps pour s’asseoir avec eux, au cœur de l’urgence qui rythme leurs vies. Ce temps de respiration intervient alors que de grands travaux d’aménagement refondent le quartier pour le relier au centre. Que deviendront les occupants précaires de ces territoires et comment le théâtre se fait-il témoin de ces bouleversements ?